Charte Nature Cos


Comment NATURE.COS applique les principes du développement durable dans l’entreprise :

Illustration de la charte
L'aspect « vivable »

Moins de plastiques possible dans nos emballages et utilisation de plastiques biocompostables et biodégradables.

Tout le carton utilisé pour nos étuis est produit par une société suédoise (KORSNÄS FRÖVY) dont le programme de reboisement et les méthodes de production non polluantes assurent le maintien du parc forestier (certification FSC – Forest Stewardship Council).

Supports de communication imprimés sur du papier recyclé avec des encres végétales par des imprimeries certifiées Imprim’vert.

Moins de 1% d’ingrédients synthétiques sur toute la gamme (exception faite des vernis à ongles).

Nous utilisons autant que possible des ingrédients issus du monde végétal et plus spécifiquement de l’agriculture biologique.

Notre entreprise est abritée dans un bâtiment construit selon les règles HQE (Haute Qualité Environnementale) : Construction bois (intérieur/extérieur), pompe à chaleur et récupération d’eau pluviale. Ce bâtiment est conçu pour être moins consommateur d’eau et d’énergie.

Economie d’emballage avec des systèmes de recharge originaux qui consentent un cycle de vie du produit beaucoup plus long. On ne jette « que la recharge ».

Aucun test sur animaux : Nature.cos est membre depuis 2005 de l’association One Voice.

L'aspect « équitable »

Pour un mieux être de chacun dans l’entreprise, aménagement du bâtiment selon une analyse Feng Shui et mise à disposition de l’espace de restauration pour des fêtes privées.

Investissement dans l’implication de chacun dans le projet NATURE.COS par une volonté d’écoute, de communication et de formation

Implication de nos partenaires fournisseurs à notre projet

Commerce équitable : Acheter des ingrédients cultivés par des populations qui peuvent en vivre dignement avec des programmes de santé et d’éducation mis en place pour leur territoire.

Ecocert impose que la production même de nos ingrédients ne soit ni polluante, ni dangereuse pour les opérateurs.

L'aspect « viable »

En interne, système de rétribution avec évaluation de la performance individuelle et collective (primes mensuelles individuelles et primes d’équipe).

Systèmes de rémunération complémentaire (non chargé et net d’impôt) :

  • Tickets restaurant –2005
  • Mutuelle familiale d’entreprise (100% de prise en charge Nature.cos) –2006
  • PEE et Intéressement –2007

Pour un mieux être de chacun dans l’entreprise, aménagement (en cours) du bâtiment selon une analyse Feng Shui et mise à disposition de l’espace de restauration pour des fêtes privées (prévu à cet effet).

Investissement dans l’implication de chacun dans le projet Nature.cos par une volonté d’écoute, de communication et de formation (2 séminaires : 16-17-janvier, équipe cadres de 13 personnes ; 17-18-mai, 70 personnes).

Reconnaissance de l’importance du développement à l’international. Mise en place d’une formation de 21 jours pour chaque brand manager.

En externe, première marque de maquillage qui reprend à ses dépositaires tous les invendus sans abattement, ni délais : si le produit ne se vend pas, inutile de le conserver (mauvais pour le moral du dépositaire) ou de le solder (mauvais pour l’image de la marque).

Formation gratuite de nos dépositaires. Mise en condition de connaître la marque, ses produits, ses techniques mais aussi ses engagements et ses objectifs.

Implication de nos partenaires fournisseurs à notre projet : Soutien et partenariat financier si nécessaire. Fin 2006, création en Italie d’une société, « Laboratoire Phyto Techniques », en partenariat avec notre fournisseur historique : Première société de production de maquillage (poudres et pâteux) certifiée bio en Italie par les autorités italiennes et en cours de certification par Ecocert. Dans les prochains mois, second partenariat avec notre fournisseur historique d’émulsions et de teint, et création d’une société de production plus adaptée à nos besoins.

Commerce équitable : Acheter des ingrédients cultivés par des populations qui peuvent en vivre dignement avec des programmes de santé et d’éducation mis en place pour leur territoire. Nous trouvons que cela manque encore un peu de transparence. Nous voulons voir sur le terrain aussi (Kenya 2008 avec Earth Oil).

Ecocert impose que la production même de nos ingrédients ne soit ni polluante, ni dangereuse pour les opérateurs. Exemple des pigments qui doivent être ionisés pour être décontaminés. Les fabricants utilisent le rayonnement gamma qui est source de radioactivité jugée dangereuse par Ecocert. Il faut se procurer des pigments non ionisés, et les décontaminer autrement…

Dividendes : l’entreprise a toujours dégagé des résultats positifs, aujourd’hui nous jugeons équitable, de par la satisfaction que nous éprouvons dans cette aventure et par le réel besoin de financer notre croissance, de n’avoir jamais pris de dividendes.

Ecocert impose que la production même de nos ingrédients ne soit ni polluante, ni dangereuse pour les opérateurs.